Définitions

Bionique :
Étude des systèmes biologiques à des fins technologiques et industrielles.

Nerf :
En anatomie, un nerf est un organe du système nerveux périphérique composé de fibres nerveuses (ou neurones, ayant des axones et dendrites) capables de transmettre des informations sensitives afférentes (du corps vers le cerveau) et efférentes (du cerveau vers les muscles pour les axones moteurs ou vers d'autres organes, comme les glandes). Les axones composant le nerf sont entourés de leur gaine de myéline, dont la synthèse est assurée par les oligodendrocytes.
Le signal que les nerfs transmettent (le potentiel d'action) est de nature électrique, il est engendré par des mouvements d'ions entrants et sortants de l'axone via des canaux spécifiques, ce qui entraîne une dépolarisation membranaire qui se transmet de proche en proche, par sauts d'un nœud à l'autre. Les nœuds sont des zones dépourvues de myéline où les mouvements d'ions ont lieu, ce qui permet une transmission rapide des signaux électriques. Ces signaux naissent au niveau du corps cellulaire du neurone et se terminent à la synapse, où ils sont transmis au neurone suivant par un phénomène biochimique.

Axones :
Long prolongement fibreux du neurone, qui conduit l'influx nerveux. L'axone est un long prolongement qui émerge du corps cellulaire du neurone.
Sa longueur est variable et peut atteindre plus d'un mètre. Son extrémité se divise en "branches" qui se connectent à d'autres neurones par l'intermédiaire d'une structure particulière : la synapse.
L'axone transmet les messages de notre organisme (une douleur, un mouvement), sous forme de signaux de nature électrique.




Dendrites :
Une dendrite est un prolongement filamenteux du neurone servant à recevoir et conduire l'influx nerveux.

Synapse :
Région d'interaction entre deux cellules nerveuses qui constitue une aire de jonction par laquelle le message chimique passe d'un neurone à l'autre, entraînant l'excitation ou l'inhibition de ce dernier. La synapse comprend aussi les membranes.
 


 
Myéline :
La myéline est une substance constituée principalement de lipides dont les couches alternent avec des couches de protides, elles forment la substance blanche du cerveau et de la moelle épinière. La myéline, une gaine lipidique, a pour but d'améliorer la conductivté des nerfs ainsi que de les protéger.
 
Oligodendrocytes :
Variété de cellules gliales de petites dimensions. (Dans la substance grise, les oligodendrocytes accompagnent les neurones, et dans la substance blanche ils fabriquent la myéline.
 
Cellules nerveuses :
La cellule nerveuse (appelée neurone) est l'unité fonctionnelle du cerveau. Chaque cellule est équipée pour recevoir l'information (par ses dendrites), l'intégrer (dans le corps cellulaire) et la transmettre (par son axone).

Myoélectrique :
Qui à un rapport avec une force électromotrice produite par un muscle lors de sa phase de contraction.

Electromyographie :
C'est l'enregistrement des courants électriques qui permet d'étudier le système nerveux périphérique, les muscles et la jonction neuromusculaire (contact entre le neurone et le muscle).
Il s'agit d'un enregistrement des courants électriques qui accompagnent l'activité musculaire.
L'électromyographie s'effectue en utilisant des électrodes qui sont positionnées à la surface du corps, constituées de fines aiguilles (le plus souvent) que l'on enfonce dans le muscle que l'on désire étudier.

8 votes. Moyenne 3.63 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site